Le musée des Thermes romains

Selon la légende, Bath doit son origine au roi celte Bladud, qui découvrit le 1er, en 860 av. JC, les vertus curatives des sources chaudes. En effet, condamné à l'exil parce qu'il était lépreux, il aurait suivi l'exemple d'un porc sorti tout guilleret d'un bain dans la boue chaude de Bath.

Au Ier siècle, les Romains construisirent des thermes et un temple dédié à Sulis Minerve, synthèse entre la déesse celte des eaux Sulis et la déesse romaine de la guerre. Une tête en bronze doré de la déesse, trouvée en 1727, figure au musée.

Au Moyen Âge, les moines de l'abbaye exploitèrent les sources, mais ce n'est qu'en 1702-1703, avec la visite de la reine Anne, que Bath devint une ville d'eau à la mode.

minerve.jpg

Tête de Sulis Minerve en bronze doré.

ouest

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×