Distraction

Sports

À Londres, les installations sportives sont très nombreuses et en général bon marché. La Plupart bon marché. La plupart des quartiers de la vile bénéficient d'une piscine, de courts de squash, de salles de gymnastique; presque tous les parcs possèdent des coruts de tennis. On peut aussi daire du canotage ou du patin à glace, ou assister en simple spectateur à des matches de football ou de rugby à Wembley Stadium, voir du cricket au Lord's ou à l'Oval, du tennis à l'All England Lawn Tennis Club de Wimbledon. Autres sports britanniques traditionnels: le polo à Guards, le croquet à Hurlingham et le jeu de paume au Queen's Club Real Tennis. Il est difficile de se procurer des billets pour les manifestations les plus populaires.

Rock, pop, jazz, clubs

Toute la semaine, on peut assister à Londres à un grand nombre de concerts très différents; rock, pop, jazz, musiques latino-américaines ou traditionnelles, folk et reggae, tous les styles sont représentés. Les plus grands artistes se produisent dans des lieux comme Wembley Stadium, Wembley Arena ou le Royal Albert Hall. Certains préfèrent la Brixton Academy ou le Forum, anciens cinémas transformés.

Les clubs de jazz se sont multipliés ces dernières années. Parmi les valeurs sûres, on peut citer Ronnie Scott's; parmi les nouveaux venus, le 100 Club, le Jazz Café et Pizza on the Park.

La vie nocturne de Londres est particulièrement intense, surtout depuis 1990: la loi autorise l'ouverture des discothèques toute la nuit. Les heures d'ouverture vont généralement de 22 h à 3 h du matin, mais le week-end la plupart des clubs sont ouverts jusqu'à 6 h. Ils sont animés par des DJ célèbres; certains, comme le Stringfellows, le Limelight ou The Hippodrome, font désormais partie des circuits touristiques. Il y a aussi le Wag Club, plus jeunet et plus branché, le Ministry of Sound, qui a introduit à Londres le style new-yorkais, le cabaret Madame Jojo's, les spectacles laser du Heaven, le Café de Paris, très années 20, où l'on danse la valse et le fox-trot, Le Scandale, qui organise tous les samedis des soirées années 70. Le Heaven et The Fridge comptent parmi les plus populaires des boîtes gay de Londres.

Musique classique, opéra et danse

Londres est l'une des grandes capitales mondiales de la musique classique, avec 5 orchestres symphoniques, des orchestres de chambre de renommée internationale comme l'Académie de St-Martin-in-the-Fields ou l'English Chamber Orchestra, et une infinité de petits orchestres. Des concerts prestigieux ont lieu pratiquement toutes les semaines; l'été est une période encore plus faste, avec la saison du Royal Albert Hall. L'excellente acoustique du Wigmore Hall, récemment restauré, permet d'y donner des concerts de musique de chambre, tout comme dans l'église baroque St John's, Smith Square.

Les spectacles produits par le Royal Opera House (en travaux jusqu'à l'an 2000) sont souvent somptueux, mais les places sont chères (entre 5 et 200 £) et généralement réservées très longtemps à l'avance. L'English National Opera, basé au London Coliseum, a une programmation plus éclectique et s'adresse à des spectateurs plus jeunes. La plupart des oeuvres sont représentées en anglais.

Le Royal Opera House abrite le Royal Ballet et le London Coliseum l'English National Ballet, les 2 plus grandes compagnies de danse de Grande-Bretagne. Les 2 établissements accueillent aussi des troupes extérieures. Il existe de nombreuses compagnies de danse contemporaine, comme le London Contemporary Dance theâtre, établi à The Place Theatre. D'autres spectacles de danse ont lieu à Sadler's Wells, à l'ICA, au Royalty Theatre et au Chisenhale Dance Space.

Des concerts et des opéras sont donnés aussi au Barbican et au South Bank Centre, qui comprend le Royal Festival Hall, le Queen Elizabeth Hall et la Purcell Room.

Pendant l'été, de nombreux concerts en plein air se tiennent dans toute la ville, notamment à Kenwood House. Les plus intéressants sont le Royal Opera Festival, en juin, qui réunit des chanteurs venus du monde entier, le City of London Festival, en juillet, avec des concerts très variés, enfin les festivals de danse contemporaine comme Spring Loaded (de février à avril) et Dance Umbrella (octobre). Le magazine Time Out et les journaux publient les programmes complets.

Cinémas

Dans le West End, on trouve nombre de complexes multisalles (MGM, Odeon, UCI) où sont projetées notamment toutes les grandes productions hollywoodiennes, bien avant leur distribution dans le reste du pays. L'Odeon Marble Arch possède le plus grand écran d'Europe; la plus grande salle de la ville (2 000 places) est l'Odeon Leicester Square.

Les Londoniens sont en général très friands de cinéma, et les plus grands circuits de distribution introduisnet dans leur programme des films à petit budget ou provenant d'autres pays. La plupart des films étrangers sont sous-titrés, et non doublés. Les cinémas indépendants, comme le Metro, le Renoir, le Prince Charles dans le centre-ville, ou le Curzon dans Mayfair, diffusent des films d'art et d'essai et des oeuvres en version originale.

Il n'y a pas de quartier sans cinéma, mais la plupart des salles sont concentrées dans le district de Leicester Square. Juste à côté, le Prince Charles est le cinéma le moins cher du West End. Ailleurs, le prix des places varie entre 6 et 9 livres en soirée. Le lundi et en matinée, les séances sont souvent moins chères.

Le NFT (National Film Theatre) est le fer de lance du cinéma de répertoire. Subventionné par le British Film Institute, il possède un fonds très important de films anciens ou plus récents provenant du monde entier. Juste à côté se trouve le MOMI (Museum for the Moving Image), amusant et instructif, qui ravira tous les cinéphiles.

Théâtres en plein air

L'été, c'est un véritable enchantement d'assister à la représentation d'une comédie de Shakespeare, Le Songe d'une nuit d'été ou Comme il vous plaira, au milieu des frondaisons de Regent's Park ou Holland Park. Mais prévoyez un plaid, les nuits peuvent être fraîches.

Théâtres "off"

Les théâtres "off West End" offrent aux directeurs de compagnies et aux acteurs l'occasion de participer à des productions différentes, où l'on peut se monter plus soucieux de création et d'innovation que de rentabilité. Les "fringe", limite, parce que ces théâtres sont implantés à la limite de la ville - sont en général loués à des compagnies de passages. Dans ces théâtres "off" sont montées les oeuvres d'auteurs peu connus, des pièces féministes, gay, ou réflétant la culture des minorités ethniques de la capitale. Ces endroits sont beaucoup trop nombreux pour que l'on puisse tous les répertorier ici; il faut se reporter aux listes publiées dans les journaux. Il peut s'agir de salles minuscules, parfois situées tout simplement au-dessus d'un pub, comme le Gate, ou de grandes salles du centre-ville, comme le Donmar Warehouse, qui a vu passer des acteurs et des metteurs en scène de talent.

West End et théâtres nationaux

Les théâtres du West End peuvent s'enorgueillir d'avoir vu passer une galerie impressionnante d'acteurs prestigieux. Le coût des productions de ces théâtres est supporté par les bénéfices réalisés et grâce à l'aide d'une armée de mécènes, les "anges". La programmation cherche à toucher tous les publics: comédies musicales, classiques, comédies, pièces d'auteurs contemporains qui peuvent rester à l'affiche des années entières si le succès est au rendez-vous.

Le Royal National Theatre, subventionné, fait partie du South Bank Centre, au bord de la Tamise. Il dispose de 3 salles - la grande salle Olivier, dotée d'une importante avant-scène, et la petite salle Cottesloe, facilement modulable - qui permettent de présenter des mises en scène très différentes.

La Royal Shakespeare Company a inclus dans son répertoire, outre les pièces de Shakespeare, des tragédies grecques, des oeuvres de la Restauration ou du XXe siècle. La compagnie est basée à Stratford-upon-Avon, mais les principales productions sont montées aussi à Londres au Barbican, qui comporte 2 salles, le Barbican Theatre et une plus petite, le Pit.

Le prix des places varie de 5 à 30 livres. On peut se les procurer directement aux guichets des théâtres, les réserver par téléphone ou se les faire envoyer par la poste. Le kiosque de Leicester Square, ouvert du lundi au samedi de 14 h 30 à 18 h 30 (à partir de midi pour les représentations en matinée) vend des billets moins chers pour le jour même.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site