En voiture

L'auto-stop

L'autostop reste très pratiqué dans les îles britanniques et, à la campagne, il n'est pas rare qu'un conducteur s'arrêter pour proposer de prendre des randonneurs fatigués. Evitez les bagages trop encombrants. Et sachez que comme partout, il y a un risque à faire du stop seul, surtout pour une femme. Les autoroutes et leurs rampes d'accès sont interdites aux piétons. Pour trouver un lift, vous pouvez consulter Loot, magazine d'annonces vendu à Londres, Manchester et Bristol.

Louer une voiture

Hire for Lower est une des sociétés de location britanniques les plus compétitives mais de petites compagnies proposent parfois des tarifs encore plus intéressants. En les étudiant, n'oubliez pas d'ajouter la TVA et les frais d'assurance. Il faut avoir 21 ans et un permis de plus d'un an pour louer une voiture. L'agence vous demandera une pièce d'identité et une caution. Le moyen le plus simple consiste à donner un numéro de carte bancaire. Si vous passez  plus de 3 semaines en GB, un véhicule en leasing sera plus rentable.

Le secours routier

L'AA (Automobile Association) et le RAC (Royal Automobile Club), les 2 automobiles-clubs britanniques, assurent un service de dépannage 24 h sur 24 auquel ont droit les membres des automobile-clubs étrangers affiliés (vérifiez auprès du vôtre avant de partir). Même sans appartenir à une de ces associations, vous pouvez obtenir leur assistance, par exemple en utilisant les téléphones de secours des autoroutes, mais le dépannage vous reviendra cher. Un autre organisme, Green Flag, s'appuie sur un réseau de garagistes lcoaux et se révèlera parfois plus rapide et moins onéreux.

De nombreuses assurances automobiles comprennent une assistance à l'étranger. Avant votre départ, pensez à vous renseigner sur les risques couverts par la vôtre et à noter le numéro d'appel d'urgence. SI vous louez un véhicule, l'agence de location devrait également vous en indiquer un.

Les carburants

Le diesel paraîtra coûteux aux conducteurs français. Les stations-services distribuent également du super (four star oil) et de l'essence sans plomb (unleaded). En général, comme en France, celles des supermarchés (Tesco ou Sainsbury par exemple) proposent les tarifs les plus intéressants tandis que celles installées sur les autoroutes se révèlent les plus chères.

Stationner

Dans toutes les grandes villes, vous gagnerez du temps en vous garant dans un parking. Certaines en proposent en périphérie, des bus permettant de rejoindre le centre. Une double ligne jaune signale une interdiction de stationner absolue, une ligne jaune simple que ovus pouvez normalement vous garer le soir et le week-end (mais mieux vaut vérifier qu'un panneau n'apporte pas de restrictions supplémentaires). En zone urbaine, toutes les autres places sont généralement contrôlées par un parcmètre. Un véhicule en infraction a toutes les chances de se retrouver immobilisé par un sabot... À moins que la fourrière ne s'en charge.

Circuler

En ville, évitez les heures de pointe: de 8 h à 9 h 30 et de 17 h à 18 h 30 du lundi au vendredi. En zone rurale, de bonnes cartes routières garantiront votre liberté. AA et RAC commercialisent des atlas pratiques et complets. Un M suivi d'un numéro correspond à une autoroute, un A à une route principale, souvent à voies séparées. Signalées par B, les routes secondaires, moins fréquentées, se révèlent généralement agréables à emprunter.

Le code de la route

La conduite à gauche est la différence la plus spectaculaire entre le code de la route britannique et celui des pays du continent mais elle n'est pas la seule. En effet, il n'existe pas de voie prioritaire en GB. À chaque carrefour, des bandes sur le sol ou des panneaux de signalisation indiquent qui doit laisser le passage (give way). Ces panneaux ne diffèrent généralement pas de ceux visibles en France. Et comme en France, les indications de direction respectent un code de couleur: fond bleu pour les autoroutes, vert pour les routes principales et blanc pour les autres. Des panneaux marron signalent les sites intéressants et, sur les autoroutes, des écrans lumineux annoncent travaux, accidents ou poches de brouillard. Les limites de vitesses sont de 30 mph (48 km/h) en ville, 60 mph (96 km/h) sur route et de 70 mph (112 km/h) sur autoroute (motorway) et route à doubles voies séparées (dual carriageway). Un piéton engagé sur un zebra crossing a une priorité absolue (et respectée par les automobilistes britanniques). La prudence recommande de lire l'UK Highway Code Manual (code de la route britannique) disponible en librairie.

Attention, à l'inverse de ce dont vous avez l'habitude, les ronds-points (roundabouts) se prennent dans le sens des aiguilles d'une montre. Ce sont les conducteurs engagés qui ont priorité, donc ceux arrivant de droite quand vous vous engagerez à votre tour. Avant votre départ, songez à équiper votre voiture d'un rétroviseur extérieur droit si elle n'en possède pas et, éventuellement, à faire régler vos codes pour éviter d'éblouir les conducteurs venant d'en face.

Obligations administratives

Tout conducteur doit pouvoir présenter son permis de conduire, un certificat d'assurance (carte verte), la carte grise du véhicule et, si celle-ci n'est pas à son nom, une preuve de propriété ou un contrat de location. La voiture doit porter une plaque de nationalité.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×