ère victorienne

Où voir l'Angleterre victorienne

Dans les grandes cités industrielles des Midlands et du Nord ont été construits de nombreux bâtiments civils vastes et impressionnants. Parmi ceux-ci, le Manchester Museum ou l'imposant Victoria and Albert Museum de Londres.

La Rotonde, à Mancheste, imposant bâtiment victorien.

Le Triomphe de la vapeur et de l'électricité

 

Cette gravure des Illustrated London News résument parfaitement l'optimisme que ces nouvelles sources d'énergie avaient fait naître.

Cyclo-manie

 

La bicyclette, inventée en 1865, eut un immense succès populaire, surtout auprès des enfants. Gravure de 1898.

L'Exposition universelle de 1851

C'est le prince Albert, époux de la reine Victoria, qui eut l'idée de cette exposition gigantesque célébrant l'industrie, la technologie et la puissance de l'Empire. De mai à octobre, 6 millions de personnes ont visité le Palais de cristal" de Joseph Paxton, dans Hyde Park. Près de 14 000 exposants du monde entier présentaient environ 100 000 réalisations. En 1852, le bâtiment fut remonté au sud de Londres; il fut incendié en 1936.

Lire la suite

Ophélie, par Sir John Everett Millais (1829-1896)

Les préraphaélites choisissaient des thèmes romantiques, un moyen de fuir l'Angleterre industrielle.

La bannière de l'union

 

Les syndicats furent créés pour protéger les ouvriers contre des patrons sans scrupules.

Les bas quartiers de Newcastle (1880)

Les ouvriers des grands centres industriels habitaient des maisons construites à la hâte pour loger l'afflux de main-d'oeuvre, maladie et révolte y couvaient.

Florence Nightingale (1820-1910)

 

Cette infirmière a organisé des hôpitaux militaire de campagne pendant la guerre de Crimée et apporté beaucoup d'améliorations aux services médicaux des armées.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×