Great Malvern et les Malverns

Visible de loin, le vieux massif granitique des Malvern Hills s'élève, majestueux, au-dessus du Bassin de la Severn. C'est dans ces lieux que Sir Edward Elgar (1857-1934) écrivit certaines de ses plus belles oeuvres, parmi lesquelles Le Songe de Gerontius, oratorio de 1900. Elgar habitait à Little Malvern, où l'on peut voir, sur une colline abrupte et boisée, le prieuré Saint-Gilles; les pierres de la nef furent volées lors de la dissolution des monastères. Great Malvern, capitale du massif, est orée d'édifices du XIXe siècle qui font penser à des sanatoriums suisses: les patients résidaient à l'époque dans des établissements comme celui du docteur Gulley (aujourd'hui Tudor Hotel). L'eau qui jaillit du flanc de la colline à Saint Ann's Well, au-dessus de la ville, est mise en bouteilles et vendue dans toute l'Angleterre.

Le lieu le plus intéressant de Malvern est le prieuré, avec ses vitraux du XVe siècle et ses miséricordes médiévales. Le lac du jardin d'hiver, au-dessous de l'église, est l'ancien vivier du monastère. C'est là que, lors du Festival Theatre, fin mai, sont jouées des oeuvres d'Elgar et des pièces de George Bernard Shaw.

great-malvern-the-malvern.jpg

Midlands

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×