Aberdyfi

Ce petit port de plaisance, à l'embouchure de l'estuaire de la Dyfi, tire bien parti d'un site splendide mais exigu: chaque mètre carré de la bande de terre entre mer et montagne est occupé par des habitations. Au XIXe siècle, on exportait l'ardoise du pays, et de 1830 à 1860 une 100aine de navires furent construits à Aberdyfi. Les cloches d'Aberdovey, air de l'opéra Liberty Hall (1785) de Charles Dibdin, raconte la légende de Cantref-y-Gwaelod, localité que l'on situait dans la région et que des digues protégeaient de la mer. Une nuit de tempêtre, le prince seithenyn, ivre, laissa les vannes ouvertes et les eaux engloutirent le pays. On entend encore, dit-on, les cloches de l'église sonner sous les eaux.

aberdyfi.jpg

Pays de Galles

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×