Le jardin paysager

Le XVIIIe siècle réagit contre la rigieur venue du continent et préfère des tracés plus "naturels". Dans les 1ers jardins "à l'anglaise", comme ceux de Stowe et de Stourhead, on construisait des temples gtrecs et des ponts palladiens. Capability Brown, le plus grand créateur de jardins de cette époque, désapprouvait ces ajouts, et le dessin des jardins devint un sujet de controverses. Humphrey Repton (1752-1818) combina plus tard le naturalisme avec de fausses ruines "gothiques" et des grottes.

 

Fabrique néo-classique à Stowe, Bucks.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site