Melrose Abbey

Les ruines de pierre rose de ce qui fut une des plus belles et des plus riches abbayes des Borders témoignent des dévastations que les relations mouvementées entre l'Ecosse et sa puissante voisine firent subir à la région. Fondée par David Ier en 1136 pour des moines cisterciens du Yorkshire et pour remplacer un monastère du VIIe siècle, Melrose subit les assauts répétés des armées anglaises, notamment en 1322 et 1385. Le coup fatal vint en 1545 des troupes d'Henry VIII.

Il ne subsiste aujourd'hui que le pourtour du cloître, quelques bâtiments monastiques, notamment la cuisine, et les vestiges de l'église abbatiale richement sculptée et percée au transept d'une superbe fenêtre. L'extérieur de la façade sud présente, entre autres décorations, une gargouille en forme de cochon jouant de la cornemuse et des personnages en situation comme un cuisinier armé de sa louche.

Le coeur embaumé retrouvé à Melrose en 1920 est probablement celui de Robert Bruce qui fit restaurer l'abbaye en 1326. Il avait demandé à ce qu'on emporte la relique en croisade jusqu'en Terre Sainte, mais elle aurait été rapportée au monastère après la mort en Espagne de son dépositaire, Sir James Douglas.

melrose-abbey-1.jpg

Ecosse

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site