Norwich Cathedral

Ce splendide édifice a été bâti à partir de 1096 par l'évêque Losinga, qui fit spécialement venir par bateau de la pierre blanche de Normandie.

Il y avait autrefois près de la cathédrale un monastère, dont seul subsiste aujourd'hui le cloître, le plus grand d'Angleterre. La flèche de la cathédrale est un ajout du XVe siècle; avec ses 96 m, c'est la plus haute du pays après celle de Salisbury. Les piliers normands et les arcs de la nef supporttent un plafond sculpté du XVe siècle dont les ornements ont fait l'objet d'une restauration scrupuleuse.

Les sculptures du choeur et celles des miséricordes des stalles sont plus faciles à voir que celles du plafond; elles fourmillent de petits détails réalistes et amusants. À voir aussi, le beau retable de la chapelle Saint-Luc, qui est resté caché pendant des années derrière un panneau de bois pour que les puritains ne le détruisent pas.

Il reste 2 des accès monumentaux à l'entrée de la cathédrale: le portail Saint-Ethelbert, du XIIIe siècle, et le portail Erpingham, construit par Sir Thomas Erpingham, qui mena les archers anglais à la victoire lors de la bataille d'Azincourt de 1415.

Au pied du mur ouest se trouve la tombe d'Edith Cavell, une infirmière originaire de Norwich qui fut exécutée par les Allemands en 1915 pour avoir aidé des soldats alliés à fuir la Belgique occupée.

cathedral.jpg

Sud-Est

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×