Le Natural History Museum

Le bâtiment néo-roman qui abrite le Muséum d'histoire naturelle date de 1881. Très novateur à l'époque, il témoigne de l'éclectisme du XIXe siècle et des nouvelles techniques de construction mises au point à l'ère victorienne: les animaux et les plantes sculptés sur les arcs et les colonnes dissimulent une armature de fer et d'acier.
Les collections abordent l'écologie, l'histoire de la Terre, l'origine des espèces, l'évolution morphologique de l'homme ; elles utilisent autant les présentations traditionnelles que les technologies les plus récentes comme l'interactivité.
Le musée est divisé en 2 grands départements, la galerie de l'Evolution (Life Gallery) et la galerie de la Terre (Earth Gallery). Le 1er traite de l'écologie au sens large et de l'influence de l'homme sur les différents écosystèmes. Des reconstitutions étonnantes, comme la forêt tropicale, toute bruissante d'insectes, ou les dinosaures s'entre-dévorant, rendent le parcours encore plus passionnant. La galerie de la Terre présente la lente évolution de la planète et l'étendue insoupçonnée de ses richesses naturelles. La simulation d'un tremblement de terre plaira aux amateurs de sensations fortes.

science-museum.jpg

Londres

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site