Vallée de la Tamise

Windsor

La ville de Windsor est dominée par son imposant château bâti sur une colline. En fait, la ville entière a été conçue dans le seul but de pourvoir aux besoins du château. Aujourd'hui, ses boutiques, ses maisons et ses auberges lui donnent un charme désuet. Le bâtiment le plus frappant est le Guildhall, amison des corporations, construite en 1689 par Wren. Le musée de la Cavalerie présente une vaste collection d'armes et d'uniformes. L'immense parc de Windsor (809 hectares) s'étend du château jusqu'à Snow Hill, où se dresse une statue de George III.

Aux environs

À 7 km au sud-est se trouve la fameuse prairie de Runnymede, une des plus célèbres sites historiques d'Angleterre, puisque c'est là qu'en 1215 le roi Jean fut contraint par ses barons rebelles de signer la Magna Carta qui limitait ses pouvoirs. Un monument le commémore depuis 1957.

Lire la suite

George Bernard Shaw

Auteur controversé et personnage espiègle, l'Irlandais George Bernard Shaw (1856-1950) était pourtant un homme aux habitudes très établies. Il vécut près de St Albans, à Ayot St Lawrence, dans une maison appelée aujourd'hui Shaw's Corner, pendant les 44 dernières années de sa vie. Il s'installait tous les jours pour travailler dans un pavillon au fond de son jardin. Ses pièces, qui distillent d'efficaces messages politiques et sociaux, n'ont pas pris une ride. Une des plus célèbres est Pygmalion (1913), qui a inspiré la comédie musicale My Fair Lady. La maison et le jardin sont un musée consacré à la vie et à l'oeuvre de Shaw.

Lire la suite

Hughenden Manor

Benjamin Disraeli, homme politique et romancier qui fut Premier ministre de 1874 à 1880, vécut jusqu'à sa mort dans cette villa du XVIIIe siècle, qu'il fit remanier en 1862 dans le style néogothique. Le décor permet de se représenter la vie d'un gentleman aisé du siècle dernier.

Lire la suite

Les Jardins de la Rose

La rose est l'emblème national de l'Angleterre et la fleur préférée des jardiniers anglais.

Les 5 ha des jardins de la Société Royale Nationale de la Rose, avec leurs 30 000 rosiers de 1 700 variétés différentes, sont un enchantement à la fin du mois de juin. Des variétés anciennes y sont cultivées: la rose blanche d'York, la rose rouge des Lancastre et la Rosa Mundi - ainsi baptisée par Henri II en souvenir de sa maîtresse, la belle Rosemonde, empoisonnée par la reine Aliénor en 1177. Mais les religieuses qui l'enterrèrent inscrivirent sur sa tombe que la réputation de la dame n'avait pas la fraîcheur des roses.

Lire la suite

Les puritains célèbres

3 figures importantes du mouvement puritain du XVIIe siècle ont partie liée avec la région. John Bunyan (1628-1688), qui écrivit le conte allégorique The Pilgrim's Progress (Le Voyage du pèlerin), est né ) Elstow, près de Bedford. Orateur passionné, ses convictions puritaines lui valurent 17 ans de prison. Le Bunyan Museum de Bedford fut l'un des 1ers lieux de culte des puritains. William Penn (1644-1718)  a vécu à Jordans, près de Beaconsfield, où il est enterré. Plus au nord, à Chalfont St Giles, se trouve le cottage où le poète John Milton (1608-1674) a séjourné pour échapper à la peste de Londres. C'est là qu'il acheva sa plus grande oeuvre, Le Paradis perdu. Sa maison abrite un musée qui lui est consacré.

Lire la suite

Hatfield House

Cette demeure, qui compte parmi les plus belles d'Angleterre, fut construite entre 1607 et 1611 pour Robert Cecil, un puissant homme politique; elle appartient toujours à ses descendants. Le principal centre d'intérêt de Hatfield Hous est l'aile Tudor, vestige du 1er palais, où Elisabeth Ire a passé la plus grande partie de son enfance. Après son couronnement, en 1558, c'est là qu'elle tint son 1re conseil d'Etat. Le palais a été en partie démoli en 1607 pour laisser place à de nouvelles constructions, mais on peut encore y évoquer les séjours de la reine, notamment grâce à un portrait peint aux environs de 1600 par Isaac Oliver. Le domaine s'enorgueillit d'un des rares jardins du XVIIe siècle qui aient survécu, dessiné par Robert Cecil et John Tradescant.

Lire la suite

Knebwirth House

À ce manoir Tudor, qui abrite une salle de banquet du XVIIe siècle, Lord Lytton, homme d'Etat, romancier et chef d'une des familles les plus originales de l'Angleterre victorienne, ajouta au XIXe siècle une façade néo-gothique. Le fils aîné de Lord Lytton fut vice-roi des Indes, et la maison abrite de nombreux objets indiens. Constance Lytton fut une des grandes figures du mouvement des suffragettes des années 20.

Lire la suite

Luton Hoo

Du bâtiment original conçu par Robert Adam en 1767 il ne reste pas grand-chose. La demeure a en effet été achetée en 1903 par Sir Julius Wernher, qui fit fortune grâce aux mines de diamants d'Afrique du Sud, et son nouveau propriétaire la fit reconstruire dans le style versaillais, à grands renforts de dorures, par les architectes de l'hôtel Ritz. Le parc a été dessiné par Capability Brown.

Jusqu'en 1997, Luton Hoo appartenait à la famille Wernher. Lady Zia Wernher, apparentée à la famille impériale de Russie avait hérité de Russie avait hérité d'objets du trésor des tsars, notamment de ravissants bijoux de Fabergé.

La collection d'oeuvres d'art de Luton Hoo qui comprend des peintures de Sargent (1856-1925) et de Titien (1488-1576) ainsi que de rares ivoires médiévaux est maintenant exposée à Somerset House. Il est prévu que Luton Hoo soit transformé en hôtel de luxe.

Lire la suite

La réserve de Whipsnade

Dépendant du zoo de Londres, ce parc est l'un des 1ers où l'on ait cherché à minimiser l'usage des cages et imaginé des espaces où les animaux sauvages pourraient évoluer librement et en toute sécurité pour les visiteurs. Sur 240 ha et regroupant plus de 3 000 espèces, cette réserve est la plus grande d'Europe. On peut y circuler en voiture ou en train à vapeur. Il y a aussi un terrain de jeu et un spectacle d'otaries.

Lire la suite

Woburn Abbey

Les ducs de Bedforf, qui ont vécu ici pendant plus de 350 ans, furent parmi les 1ers propriétaires à ouvrir leur domaine au public, il y a de cela 40 ans.
L'abbaye fut construite vers 1750 sur les fondations d'un grand monastère cistercien du XIIe siècle. Le domaine est l'un des sites les plus visités de la région, en partie du fait de son parc animalier de 142 hectares et de sa réserve de cerfs, où vivent pas moins de 9 espèces différentes de cerfs.
Les appartements d'apparat, particulièrement somptueux, regorgent d'oeuvres d'art et de tableaux de maîtres, dont Reynolds (1723-1792) et Canaletto (1697-1768).

Lire la suite

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site