Richmond et Kew

Le charmant village de Richmond doit son nom à un palais construit en 1500 par Henri VII, alors comte de Richmond, dans le Yorkshire. On voit encore quelques ruines de ce château. Tout près s'étend le vaste parc de Richmond, où Charles Ier donnait des chasses. L'été, on peut y venir en bateau depuis Westminster Pier; c'est l'occasion de quitter Londres pour passer une journée à la campagne.

La noblesse a continué de fréquenter Richmond après le départ des rois, comme en témoignent plusieurs belles demeures qui nous sont parvenues: Marble Hill House, par exemple, construite en 1729 pour la maîtresse de George II, ou Ham House, sur l'autre rive de la Tamise. Cette belle bâtisse de 1610 a une curieuse origine. La comtesse de Laudershale hérita cette demeure de son père, qui avait été le "whipping boy" du roi Charles Ier : c'est lui qui était puni à la place du futur roi quand ce dernier avait commis quelque méfait. À l'âge adulte, Lauderdale  reçut Ham et un titre de pair en récompense de son dévouement...

Un peu plus au nord, se situe Syon House, où les ducs de Northumberland ont vécu pendant 4 siècles. On peut y voir une collection de voitures anciennes, une serre à papillons et une serre spectaculaire de 1830. L'intérieur de la demeure est superbe, avec les pièces néoclassiques décorées par Robert Adam dans les années 1760.

La rivière est bordée au sud par le jardin botanique de Kew, le plus complet du monde, avec près de 40 000 plantes différentes. Les immenses serres de verre et de fer construites au siècle dernier abritent les espèces exotiques.

kew.jpg

Londres

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site