York Minster

Les vitraux

La cathédrale (minster) d'York possède le plus grand nombre de vitraux médiévaux de GB, certains datant de la fin du XIIe siècle. En général, le verre était teinté dès le début à l'aide d'oxydes de métaux, puis découpé et taillé sur place conformément au modèle. On soulignait les détails avec une peinture à l'oxyde de fer qui s'incrustait dans le verre après cuisson dans un four. Le verre et le plomb étaient enfin assemblés pour former le vitrail.

C'est la variété des sujets qui caractérise les vitraux de cette cathédrale. Certains illustrent un sujet imposé par un donateur laïque, d'autres par le pouvoir religieux.

vitraux-1.jpg

walter-skirlaw.jpeg edouard-iii.jpg miracle-de-saint-nicolas.jpg

                             5                                                                               6                                                                             7

Lire la suite

La nef

nef-4.jpg

Bâtie en 1291, fut ravagée par le feu en 1840. Après une coûteuse reconstruction, elle rouvrit en 1844 dotée d'un nouveau carillon.

Salle capitulaire

salle-capitulaire-1.jpg

Près de l'entrée de cette salle à voûte de bois (1260-1285), une inscription en latin dit:
"Comme la rose est la fleur des fleurs, cette maison est la maison des maisons".

Jubé

jube.jpg

Entre le choeur et la nef, cet ouvrage de pierre du XVe siècle est orné des statues des rois d'Angleterre,
de Guillaume Ier à Henri VI, sous un dais d'anges.

La tour centrale

tour-central.jpg

Reconstruite de 1420 à 1465 (après un effondrement partiel en 1407) sur les plans du maître maçon William Colchester, la tour lanterne s'élève à la croisée du transept.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site