Holderness et Spurn Head

Cette curieuse région plate à l'est de Hull, aux routes droites et aux champs d'avoine et d'orge délicatement ondulés, ressemble par bien des côtés, à la Hollande, malgré ses moulins en ruine. Des plages s'étirent sur 46 km le long de la côte, où les stations principales sont Withernsea, dont le phare est devenu un musée, et Hornsea, connue par sa céramique.

Le paysage du Holderness a évolué sous l'action des courants marins. Vers 1560, ceux-ci auraient commencé à accumuler une importante quantité de sable. Ce phénomène s'est poursuivi au cours des siècles au point de former une île. Sonke Sand, attestée comme telle dès 1669 et reliée à la côte vers 1830. On peut désormais traverser en voiture  l'étrange et sauvage Sunk Island et se diriger vers Spurn Head. Ce point est situé au bout de la péninsule de Spurn constituée par un cordon sableux de 6 km. Le Yorkshire Naturalists' Trust en protège la flore et la faune de cette île depuis 1960. Le sol meuble donne parfois l'impression de se dérober sous les pieds des marcheurs.

À l'extrémité des Spurn Head, on découvre avec surprise une petite communauté de sauveteurs et pilotes toujours prêts à guider les navires vers le port de Hull ou à secourir les marins et bateaux en détresse.

holderness.gif

Nord

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site