La Northumbria

La partie nord-est de l'Angleterre est une mosaïque de landes, de ruines, de châteaux, de cathédrales et de villages dispersés. L'intérêt principal de cette région est de présenter à la fois un passé chargé d'histoire et un superbe cadre naturel, notamment le parc national du Northumberland et le lac de Kielder Water.

Des collines paisibles et désertiques, une vie sauvage intacte et les vues panoramiques du parc national du Northumberland font oublier une histoire troublée: combattants écossais et anglais, tribus de pillards, voleurs de bétail et trafiquants de whisky ont arpenté les chemins qui parcourent les Cheviot Hills. À la limite sud du parc serpente le mur d'Hadrien, vestige majeur des 400 ans de présence romaine et frontière septentrionale de l'empire.

Les conflitys entre Ecossais et Anglais durèrent 1 000 ans après le départ des Romains, et se poursuivirent après l'union entre les 2 couronnes en 1603. Un chapelet de châteaux crénelés longe la côte, tandis que la plupart de ceux qui défendaient le flanc nord de l'Angleterre le long de la Tweed sont en ruine. Au VIIe siècle, la Northumbria fut, grâce à saint Aidan, un bastion du christianisme. Mais les incursions vikings, à partir de 793, dévastant les monastères, y mirent fin. Saint Cuthbert et Bède le Vénérable n'en sont pas moins enterrés dans la cathédrale de Durham.

Les effets de la révolution industrielle, concentrés autour de la Tyne, de la Wearet de la Tees, firent de Newcastle upon Tyne la capitale des industries minière et navale du Nord. La ville est renommée pour les mises en valeur de son patrimoine industriel et pour ses réalisations dans le domanie de l'urbanisme.

northumbria.gif

http://royaume-uni.e-monsite.com/blog/northumbria/

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site