South Kensington et Hyde Park

Dans ce quartier, on trouvera 2 des plus grands jardins publics de Londres et quelques-uns des plus beaux musées, magasins, restaurants et hôtels de la ville. Au milieu du XIXe siècle, cette partie de la cité était encore un endroit très tranquille, semi-rural,  où l'on trouvait de grandes propriétés et des écoles privées. En 1851, l'Exposition universelle qui s'est tenue dans Hyde Park a transformé tout le quartier en une gigantesque auto-célébration de la prospérité de l'ère victorienne. L'exposition remporta un énorme succès, et les bénéfices permirent d'acquérir 35 hectares de terrain dans South Kensington. Le prince Albert y encouragea la construction d'une salle de concert, de musées et d'académies des sciences et des arts appliqués; la plupart de ces institutions existent encore. Le quartier devint rapidement très résidentiel, comme en témoignent aujourd'hui les grandes demeures de brique rouge, les jardins et les boutiques de luxe de Knightsbridge.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×