Regent's Park et Bloomsbury

A la limite sud de Regent's Park se trouvent les plus belles maisons georgiennes de la ville, construites au début du XIXe siècle par John Nash. C'est lui aussi qui a dessiné le parc, point d'aboutissement d'une perspective qui part de Saint-James. Ce parc est aujourd'hui le plus animé de la ville. On y trouve un zoo, un théâtre en plein air, une roseraie, un lac, des cafés et la plus grande mosquée de la ville. Au nord-est s'étend Camden Town, accessible à pied ou en bateau par Regent's Canal, avec son marché très achalandé, de nombreuses boutiques et des cafés.
Bloomsbury a gardé ses petits squares et ses maisons georgiennes en brique. Ce quartier est resté l'un des plus élégants de Londres jusqu'en 1850 environ; la construction d'hôpitaux et de gares en a peu à peu délogé les habitants les plus fortunés, qui sont partis s'installer du côté de Mayfair, de Knightsbridge ou Kensington. Le British Museum est à Bllomsbury depuis 1753 et l'université de Londres depuis 1828. Dans ce quartier très marqué par les arts - peintres, écrivains et intellectuels, comme George Bernard Shaw, Karl Marx, Charles Dickens ou le Bloomsbury Group ont longtemps arpenté ses rues -, on trouve encore de nombreux bouquinistes.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×